• miss minimum

Quand le minimum devient une obligation!

Finalement, la planète s'est mise en mode veille! Quand ont dit qu'il faut faire attention à ce que l'on souhaite... Personne ne souhaitait vivre une pandémie, mais, contre toutes attentes, ce drame oblige les gens à la décroissance et la planète ne s'en porte que mieux. C'est souvent sous la contrainte que des changements profonds s'opèrent dans notre société. Est-ce que nous pourrions profiter de cette situation déstabilisante pour conserver quelques habitudes, une fois la tempête passée?


Ce type de crise nous enseigne à préserver nos ressources. Les ventes de bidets et de tissus hygiéniques lavables est en hausse. Ce sera sans doute la même chose pour l'hygiène féminine #teamcoupemenstruelle. La popularité de tout ce qui est jetable et nous demande de sortir pour s'approvisionner, risque de chuter. À l'inverse, les services de livraison ont la cote plus que jamais. Le gaspillage alimentaire deviendra une pratique complètement désuète (je le souhaite).


Voici donc 5 habitudes à prendre maintenant et à conserver une fois la crise derrière nous:


1: Éviter le gaspillage alimentaire:


La nourriture, en temps de crise, devient ce qu'elle devrait toujours être, très précieuse. Ça passe par savoir accommoder ses restes, mais surtout, il s'agit de n'acheter que ce qu'il nous est possible de consommer ou de conserver adéquatement.


2: Se débrouiller avec ce que l'on a:


Au lieu de courir au magasin au moindre besoin, prendre le temps de réfléchir. Est-ce que je peux me débrouiller sans? Est-ce que j'ai autre chose qui pourrait faire l'affaire pour régler mon problème?


3: Limiter ses déplacements:


Ici, je ne parle pas de rester confiné pour la vie. Seulement de réfléchir à regrouper ses courses quand nous devons utiliser la voiture.


4: Cuisiner:


Les sacs de farine s'envolent dans les épiceries, c'est à croire que tout le monde a décidé de se mettre à faire son pain et ses tartes. Cuisiner est une habitude santé qui réduit notre consommation de produits transformés et suremballés. C'est une super activité à faire avec les enfants qui n'implique pas un écran.


5: La solidarité:


En temps de crise, il y a deux types de réactions, le chacun pour soi ou l'entraide. Le nombre de groupes virtuels d'entraide n'a jamais été aussi élevés que depuis que l'on ne peut plus se côtoyer. Échanger et mutualiser nous permet de réduire notre consommation d'articles neufs. C'est décidément une habitude à faire perdurer dans le temps.


Et vous, qu'allez-vous conserver comme habitude?

11 vues

©2019 par Les Minimums. Créé avec Wix.com